Shakespeare Freestyle 2018: Romeo and Juliet: atout c(h)oeur !

La représentation publique des élèves de 1ST2S et d’une élève  sourde de 1ère S, au Théâtre National de Nice, le samedi 10 février, clôturait la 4e édition du Festival Shakespeare ainsi que le projet « Shakespeare Freestyle 2018 » initié par Irina Brook. Cliquez sur l'image pour accéder à toutes les infos!

 

Photographes:

La photo des 3 Roméo : Gaëlle Simon; les 4 autres photos : Rémi Tournier.

 

Shakespeare Freestyle 2018:

Romeo and Juliet: atout c(h)oeur !

La représentation publique des élèves de 1ST2S et d’une élève  sourde de 1ère S, au Théâtre National de Nice, le samedi 10 février, clôturait la 4e édition du Festival Shakespeare ainsi que le projet « Shakespeare Freestyle 2018 » initié par Irina Brook, encadré par Mme Schmidt-Fusco, Mme Courchet-Biga et Mme Pisterman,  professeurs et Issam Kadichi, comédien du Théâtre National de Nice.

Les élèves du Lycée Honoré d’Estienne d’Orves ont reçu le Prix Shakespeare pour leur interprétation de Romeo and Juliet atout c(h)oeur ! . Une interprétation  « pleine d’émotion », « fidèle à l’esprit du dramaturge anglais » comme l’a souligné Irina Brook en remettant le Prix.

Félicitations à : Radia Benzerar, Lucie Dalmasso, Cassandra Guzniczak-Fathalla, Océane Hebras, Noémie Huchin, Manon Jutard,  Amira Ladhari, Adeline Loiseau, Tania Lopes Correia Manon Lefievre,  Dalila et Iliana M’Hanniha, Hanane Maanani, Aurélia Mangiapan,  Amandine Noël, Alizée Pebeyre, de 1ère ST2S2 et à Héloïse Pellizzoni de 1ère S1  à qui nous laissons la parole :

« Avant le projet je pensais que j'aimais bien Shakespeare mais après le projet je l'aime encore plus car ses livres m'ont touchée en plein cœur. » –O.H.

“Before the Shakespeare Freestyle project, Shakespeare never interested me. Before, I hated the theater. I am very shy and I never thought of being in front of an audience. The theater is difficult to understand because the words are complicated and I found it very boring.  After our theater project, I found that the theater is amazing, I love this. Now, I am no longer afraid of being in front of an audience, I am less shy. This project been an unforgettable experience ! » –H.M.

 

« The Shakespeare Freestyle project  m’a appris que le théâtre permet de se libérer, de se défouler, de prendre plus confiance en soi et d’être un peu moins timide. Il m’a permis également de connaître mieux l’histoire de Roméo et Juliette. »–N.H.

 

“It taught me that I do not have to be afraid of other people, or my English accent. I want to do this experience again!” –A.L.

 

“The project taught me that group work is very important because we support one another! Ce projet m’a aussi enlevé un peu de timidité, c’était un vrai exercice pour moi. » –L. D.

 

“It taught me the language of Shakespeare, and to work with other people. It also taught me many words in English and their pronunciation. To finish, it taught me not to be shy.” –H.M.

 

“It taught us to support one another, to learn how to go beyond our limits and give all of our energy to a project./ Le projet nous a appris à nous soutenir,  à nous dépasser et aller au-delà de nos limites, à nous donner à fond. » –M.J.

 

 

« Je recommande ce projet à d'autres parce qu'il nous apprend à nous regarder, maintenant nous n’avons plus peur et nous ne sommes plus timides. » –O.H.

 

« Je recommande de faire cette expérience à beaucoup de personnes car cela permet de s'ouvrir, d'être moins timide. Ce projet nous a fait aussi une expérience orale devant un public. » –M.J.

 

“Our play was so successful because we spoke up, we were in traditionnal play by Shakespeare and we transmitted emotions to the audience. We where together and I saw the work that we did ! We were motivated. » –H.M.

 

« Pour moi, on était un bon groupe car on était en harmonie, on n’était que des filles  et cela nous a permis de faire cette pièce de théâtre sans gêne. On était très complices. » –M.J.

 

« Nous avons raconté l’histoire du début à la fin, nous avons articulé, apporté de l’émotion. Nous étions un groupe de filles, ce qui montre qu’une fille peut jouer un rôle de garçon et vice versa : les rôles au théâtre sont universels ! » N.H.